fbpx
Le blogue de Tourisme Côte-Nord | 138 bonnes raisons de venir sur la Côte-Nord – 2 de 4 – Colombier à Baie-Comeau
Découvrez de nouvelles activités sur le blogue touristique de Tourisme Côte-Nord
Blogue touristique de Tourisme Côte-Nord
6979
post-template-default,single,single-post,postid-6979,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-17.1,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive

138 bonnes raisons de venir sur la Côte-Nord – 2 de 4 – Colombier à Baie-Comeau

Quelle route que celle des baleines,  la 138!  La semaine dernière, nous avons présenté 41 attraits sur son tronçon entre Tadoussac et  Forestville.  Mais l’aventure sur la route 138 de la Côte-Nord ne fait que commencer!  On a encore 548 KM de route à découvrir. On quitte Forestville vers l’est en vous présentant 37 des attraits qui méritent de vous arrêter sur les 78 km entre Colombier et Baie-Comeau. C’est reparti!

Aurevoir Haute-Côte-Nord! Bienvenue dans la Manicouagan!

Colombier

27 kilomètres après le départ de Foresville, nous voici à Colombier, dernier village de la Haute-Côte-Nord, connu pour son exploitation de tourbe et sa confiserie Boréale où on peut découvrir le procédé de fabrication des délicieux produits de la gamme Les délices de Michèle. Et encore mieux que de le voir, c’est bien sûr d’y goûter! Après s’être sucré le bec, on prend une grande bouffée d’air salin.  Ici la diversité et la beauté des milieux naturels charment à coup sûr. Les 2 kilomètres de sentier pédestre et la plage de l’anse à Norbert permettent de dépenser les calories ingérées. Amateur d’ornithologie? Le belvédère du marais à Hickey est l’endroit idéal pour observer les oiseaux qui chantent la beauté du paysage.

À faire à Colombier  :

        1. Visiter et savourer les produits de la Confiserie Boréale
        2. Cueillir des légumes à la serre de Colombier
        3. Visiter la Chapelle des Îlet Jérémie

Pessamit

Seulement 23 petits kilomètres plus à l’est, on va à la rencontre de la communauté autochtone de Pessamit.  Une culture riche en histoire et en traditions! Au banc des blancs, on observe des plages de sable fin qui semblent s’étendre à l’infini.

À faire à Pessamit

 

        1. Découvrir la culture Innue et la communauté de Pessamit
        2. Participer au Pow Wow traditionnel de Pessamit

Ragueneau

On roule ensuite encore 19 kilomètres jusqu’à la porte d’entrée de la péninsule Manicouagan, la municipalité de Raguenau. Une premier arrêt au quai s’impose pour dire bonjour au dinosaures (oui oui, allez-y vous verrez!), le sentier de la fascine y offre un petit parcours sympathique et une aire de jeux pour dégourdir les enfants. C’est aussi l’endroit idéal pour observer les mammifères marins dont les loups-marins qui aiment y prendre un bain de soleil.  Tout en longueur,  le village s’étend le long la rive et nous offre une vue panoramique sur la péninsule Manicouagan. Voiture électrique? On se recharge à la halte routière en admirant la vue sur le fleuve Saint-Laurent et l’embouchure de la rivière aux Outardes.

À faire à Ragueneau

        1. Marcher dans les Sentiers de la Rivière-aux-Rosiers
        2. Observer les mammifères marins à partir de l’Archipel de Ragueneau
        3. Observer la faune et la flore à partir de l’Archipel des îles de Ragueneau
        4. Admirer le fleuve et compagnie des dinosaures au Quai de Ragueneau
        5. Marcher en admirant le panorama dans le sentier de la fascine

Chute-aux-Outardes

 Moins de deux minutes après Ragueneau, nous voilà déjà à la municipalité de Chute-aux-Outardes.  On emprunte le sentier des Renards, une randonnée de 3.6km de calibre intermédiaire qui nous plonge au cœur du patrimoine de la municipalité et qui nous emmène à une vieille centrale hydroélectrique abandonnée, ou la nature reprend son droit. N’oubliez pas votre appareil photo!

 

        1. Marcher dans le sentier des Renards et de la veille centrale

Pointe-aux-Outardes

À 10 minutes de Chute-aux-Outardes, on fait un petit crochet à droite pour se retrouver de l’autre côté de la rivière aux Outardes. Le village de Pointe-aux-Outarde et son célèbre Parc Nature nous accueillent à bras ouverts. Accompagné d’un guide, ou de façon autonome, on découvre, a plage, la forêt, le marais salé et une biodiversité étonnante se retrouvent en un seul endroit. On y est si bien qu’on n’a plus envie de partir…ce n’est vraiment pas un problème. On peut y faire du camping ou encore dormir en hébergement insolite. Les fameux nichoirs géants sont l’endroit idéal pour se faire un petit feu de camp sous les étoiles. D’ailleurs on peut même y faire une activité d’astronomie en soirée.

À faire à Pointe-aux-Outardes :

        1. Se reposer au Camp St-Paul
        2. Visiter et s’amuser au Parc Nature de Pointe-aux-Outardes
        3. Relaxer et marcher sur la plage de Baie Saint-Ludger
        4. Profiter de la plage du Vieux-Quai de Pointe-aux-Outardes

Pointe-Lebel

Sur la route des plages, après Pointe-aux-Outardes, on fait une dizaine de minutes de voiture pour se rendre à Pointe-Lebel. Le sable fin et le soleil nous invitent à relaxer et à prendre notre temps. On peut également y cueillir des petits fruits ou les acheter tout prêts à la Ferme Manicouagan, dont la camerise, petit fruit nordique au goût unique, et ses produits dérivés en ont fait la renommée.

        1. Découvrir la Boutique le Bel Art
        2. Faire l’autocueillette de camerises, de fraises, de framboises, de maïs et de légumes variés à la Ferme Manicouagan
        3. Marcher et relaxer sur les plages Chouinard et Pointe-Paradis
        4. Faire du vélo dans le sentier de la Savane

Baie-Comeau

C’est quand la dernière fois qu’on a croisé un feu de circulation déjà? À moins de 15 minutes de Pointe-Lebel, nous voilà en territoire urbain pour la première fois depuis notre départ. On se retrouve donc à Baie-Comeau, ville centre de la RMBMU (Réserve mondiale de la biosphère Manicouagan-Uapishka. On ne peut certainement pas se plaindre de s’être fait marcher sur les pieds jusqu’ici!

Parlant de pieds, est-ce qu’on n’aurait pas l’estomac dans les talons après toutes ces découvertes? Ce n’est pas les bons restos qui manquent! Après avoir découvert les impressionnantes fresques de l’église Sainte-Amélie (où chantait le plus illustre Baie-Comeau dans sa jeunesse, nul autre que le 18e premier ministre du Canada, Brian Mulroney), on n’a qu’à traverser la rue pour déguster la fine cuisine de La Cache d’Amélie et de son chef étoilé. On goûte la bistronomie sur la terrasse avec vue sur le fleuve du Bistro la Marée Haute de l’hôtel le Manoir. On se délecte de fruits de mer plus-frais-que-ça-tu-meurs chez Pêcherie Manicougan, au resto-bar le St-James ou au Restaurant les 3 Barils. Pour déjeuner, c’est sur Place LaSalle que ça se passe au resto-bar le Blues, ou en face avec Sylvain, le sympathique propriétaire du Manoir du Café, qui nous accueille avec son éternelle bonne humeur et son café torréfié sur place. De quoi faire le plein d’énergie pour une nouvelle journée de découvertes.

Le parc des Pionniers et le sympathique centre-ville, avec sa fontaine et sa micro-brasserie St-Pancrace, nous offrent un point de vue à couper le souffle sur la baie. À la marina, on peut même observer un rorqual curieux qui vient nous faire un petit coucou près du quai. Pour les voir de plus près, Attitude Nordique nous offre de louer kayak, paddle board, fatbike et de partir en excursion, seul ou accompagné d’une guide pour découvrir la nature étonnante qui entoure cette ville industrielle à l’étonnante diversité culturelle.

On visite le Jardin des Glaciers pour en apprendre davantage sur la dernière période de glaciations et on participe aux divers festivals et événements culturels et sportifs qui rythme l’été des Baie-Comois et Nord-Côtiers (Festival Eau Grand Air, Festival de la bière de la Côte-Nord, Symposium de peinture de Baie-Comeau, Spectacle de la Troupe Chaud Bizzzz, Coupe du monde de paracyclisme, pour n’en nommer que quelques-uns.)

Baie-Comeau, c’est aussi la porte d’entrée de la route 389 (Trans-Québec-Labrador) seule route provinciale québécoise à se rendre au-delà du 51ᵉ parallèle et qui permet d’aller découvrir les impressionnants ouvrages hydroélectriques du complexe Manic-Outardes, dont la centrale de Manic 2 et le barrage Manic 5 qui offrent des visites guidées durant tout l’été.

À faire à Baie-Comeau :

        1. Admirer les magnifiques fresques et vitraux de l’Église Ste-Amélie
        2. Découvrir l’expérience multimédia 20 000 ans sous les glaces du Jardins des Glaciers
        3. Visiter la Vallée des coquillages
        4. Pratique des activités de plein air : kayak de mer, randonnée pédestre, paddleboard, plongée en apnée, escalade de rocher avec Attitude nordique
        5. Magasiner au Centre Manicouagan
        6. Magasiner au Galeries Baie-Comeau
        7. Profiter d’un spectacle au Centre des arts de Baie-Comeau
        8. Jouer un 9 ou un 18 trous de golf au Club de Golf de Baie-Comeau
        9. Découvrir l’Exposition de la Société historique de Baie-Comeau
        10. Visiter la Galerie d’Art du célèbre Claude Bonneau
        11. Visiter la Salle d’exposition l’Alternative
        12. Visiter la manufacture de Savon Borale
        13. Découvrir l’histoire de la peinture Canadienne
        14. Visiter la Maison de la faune
        15. Marcher dans les sentiers de la Rivière-Amédée, de la Réserve naturelle du Boisée-de-la-Pointe-Saint-Gilles, du Sentier des Embruns ou dans le Parc des Pionniers.
        16. Visiter la Microbrasserie St-Pancrace et son usine
        17. Visiter la Centrale hydroélectrique Manic 2
        18. Visiter le barrage hydroélectrique Manic-5

 

 

On aurait pu prendre seulement une petite heure, sans s’arrêter, pour parcourir ce segment de la route 138 qui parcoure la Côte-Nord entre Forestville et Baie-Comeau… mais nous serions passés à côté de tant de paysages, d’expérience et de rencontres fascinantes. Et c’est loin d’être terminé! La semaine prochaine, on vous emmène encore plus à l’est sur la route 138, entre Franquelin et Sept-Îles. Soyez des nôtres pour découvrir ou redécouvrir des dizaines d’activités sur la route des Baleines!

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.