Coordonnées

2, rue de l'École,
Chute-aux-Outardes (Québec)
G0H 1C0

Téléphone: 418 567-2144
Contactez-nous par courriel administration@municipalitecao.ca

Périodes d'activités

Printemps Été Automne Hiver
Site web: http://municipalitecao.ca/
© Martine Salomon
Chute-aux-Outardes
Tourisme Côte-Nord

Population 1 517

Cette localité urbaine de la Péninsule Manicouagan et sa zone commerciale proposent une large gamme de services : hébergements, restaurants, poissonnerie, pharmacie et CLSC (centre de santé). Parmi ses attraits touristiques, on trouve des parcs et aires de jeux pour les enfants, des sentiers de randonnée pédestre avec des points de vue sur la rivière aux Outardes, un nouveau sentier rustique qui passe par l'ancienne centrale hydroélectrique Outardes I et de longues plages de sable. Le village est entouré par la forêt boréale abritant une faune et une flore abondantes. Il doit sa création à l'installation de la première centrale hydroélectrique de la région en 1926 et à l'essor de l'industrie forestière.


Empruntez le sentier des Renards : cette randonnée de 3,6 km et de niveau intermédiaire vous plonge au coeur de l'histoire et du patrimoine de la municipalité. La nature est omniprésente avec des points de vue sur la rivière aux Outardes. Endroit privilégié pour l'observation ornithologique. En hiver, c'est un sentier de balade en raquette.


Un peu d'histoire


La municipalité de Chute-aux-Outardes a été officiellement créée en 1951. Elle a connu un peuplement tardif, le site étant traditionnellement fréquenté par les Premières Nations. La présence des bernaches du Canada, communément appelées outardes, est à l'origine de son nom.


En 1908,  le postillon Alfred Labbé, habitué du parcours entre Pessamit et Pointe-des-Monts, fonda le village. Il se lia d'amitié avec les Innus, développa des habiletés pour le commerce des fourrures et travailla pour la Compagnie Baie d'Hudson. Il travailla ensuite comme cuisinier au service de la compagnie Ontario Paper et vendeur au magasin général.


En 1926, Robert R. McCormick, président de la compagnie Ontario Paper, commença sur la rivière aux Outardes la construction de la centrale hydroélectrique Outardes I, destinée à alimenter la future usine à papier. La centrale n'entrera en fonction qu'en 1936, après avoir connu une pause à cause de la crise économique de 1929. Ces constructions entraînèrent le peuplement du village avec des familles des environs, de Trois-Pistoles et de la rive sud du Saint-Laurent. L'activité de la centrale cessa en 1978. La même année, la Scierie des Outardes a été inaugurée en vertu d'une entente passée entre la compagnie de papier QNS et la Société d'État Rexfor.


Pour informations, contactez le bureau d'accueil touristique au 418 567-8912 ou la municipalité au 418 567-2144.

© Martine Salomon
Chute-aux-Outardes