Sept-Îles et Baie-Comeau, 4 décembre 2017 – Les visiteurs sont de plus en plus nombreux à choisir notre région comme destination, et les chiffres de la saison 2017 permettent à Tourisme Côte-Nord de dresser un bilan positif de cette saison. La majorité des entreprises interrogées, tous secteurs confondus, parlent d’une hausse d’achalandage et même d’une saison qui a dépassé leurs attentes.

Taux d’occupation en hausse
Par rapport à 2016, le taux d’occupation des établissements hôteliers a connu une augmentation moyenne d’environ 4 % par mois (de mai à septembre).
Du côté des terrains de camping, le taux d’occupation affiche un bond de 8,4 % depuis 2015, pour atteindre 68,7 % en 2017. La durée moyenne du séjour se situe à 6 nuitées (30 % des visiteurs).

Le marché des croisières se porte bien
Les quatre destinations d’escale de la Côte-Nord (Havre-Saint-Pierre, Sept-Îles, Baie-Comeau et Tadoussac) présentent ensemble une hausse de 8 % du nombre d’escales et de 11 % du nombre de passagers à bord des navires de croisière qui ont accosté à leurs ports.

Le guide et le site Web comme principaux outils de planification
Le site www.tourismecote-nord.com a connu une hausse de 20 % de ses visiteurs entre le 1er janvier et le 31 octobre 2017 (187 510 visiteurs au total).
Le Guide touristique officiel de la Côte-Nord a, quant à lui, été distribué en 100 000 exemplaires dans les différents salons, centres infotouristiques et bureaux d’accueil du territoire. Il demeure le principal moyen pour les visiteurs de planifier leur séjour, suivi par le site Web.

Les onze bureaux d’accueil de la région de Duplessis ont reçu 24 637 visiteurs en 2017. Quant aux dix lieux d’accueil de la Manicouagan, ils ont reçu 70 667 personnes. Il s’agit d’une légère baisse d’achalandage par rapport à 2016, qui s’explique par la facilité d’obtenir de l’information grâce au site Web et au guide qui, eux, sont accessibles aux visiteurs hors de la région et avant d’arriver à destination.

Profil des visiteurs
La motivation principale de 75 % des visiteurs est de profiter de la nature. Le tiers d’entre eux se déplacent pour voir les baleines.

Pour ce qui est de la provenance, 68 % des touristes sont des Québécois (principalement de Montréal, de Québec et de la Montérégie) et 20 % sont Européens. Les autres proviennent du reste du Canada (5 %) et des États-Unis (3 %).

Les plus nombreux sont âgés de 55 à 64 ans et voyagent en voiture; 59 % d’entre eux visitent la région pour la première fois, mais ce taux tend à diminuer d’année en année au profit de ceux qui reviennent visiter la région.

Un secteur économique très important pour la Côte-Nord
Pour Mario Leblanc, directeur général de Tourisme Côte-Nord, il s’agit là d’un bel indice de performance. « Je suis heureux de constater, pour ma première saison estivale en poste, que la Côte-Nord se taille une belle place dans l’industrie touristique. C’est un secteur d’activité qui prend de plus en plus d’importance à l’échelle nationale et internationale. Les touristes ont dépensé jusqu’à 100 millions de dollars dans la région. Nous avons un beau territoire qui peut se démarquer à l’international. Je souhaite que, d’ici cinq ans, la Côte-Nord devienne l’une des destinations les plus prisées au Québec. »

En conclusion, la saison touristique 2017 s’est avérée très positive. Des facteurs comme le taux de change favorable, l’aspect sécuritaire du Canada et les conditions météorologiques du dernier été, plus agréables dans l’est du Québec qu’ailleurs ont pu y contribuer. À l’occasion du 150e anniversaire du Canada, les accès à tous les parcs nationaux canadiens étaient gratuits, ce qui a également favorisé un bel achalandage à la réserve de parc national de l’Archipel-de-Mingan. L’offre touristique attrayante et les efforts constants de promotion et de développement ont également joué un grand rôle dans ce succès. La campagne marketing d’été, dont le concours photo Entre nature et démesure, ont également porté leurs fruits.

Pour voir le bilan complet: https://tourismecote-nord.com/blogue/wp-content/uploads/2012/01/TCNM-Bilanstatistique2017-V2.pdf