fbpx
Le blogue de Tourisme Côte-Nord | Réserve faunique Port-Cartier – Sept-Îles un paradis boréal
Découvrez de nouvelles activités sur le blogue touristique de Tourisme Côte-Nord
Blogue touristique de Tourisme Côte-Nord
8359
post-template-default,single,single-post,postid-8359,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-17.1,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive

Réserve faunique Port-Cartier – Sept-Îles un paradis boréal

Juste à l’orée de Port-Cartier s’étend un vaste paradis boréal de près de 6500 km² truffé de 1000 lacs, 15 rivières et d’innombrables montagnes. La réserve faunique Port-Cartier – Sept-Îles comble les amateurs de chasse et pêche depuis des décennies.

Pourvue d’attraits naturels exceptionnels, elle accueille depuis quelques années un nombre grandissant d’adeptes de randonnée pédestre, canot-camping, escalade et vélo. Et pas besoin d’aller loin pour s’amuser dans ces décors sublimes ! À peine 30 bornes en marge de la 138 et de la ville de Port-Cartier, sur le chemin du Parc, qu’on arrive au spectaculaire lac Walker, le plus profond au Québec avec ses 280 mètres. Des falaises et escarpements du Bouclier canadien plongent dru vers cette fosse longue de plus de 30 km…on dirait un fjord ! Le site enchanteur, idéal pour des activités aquatiques et point de départ de quelques sentiers, abrite le poste d’accueil principal de la réserve, un camping et plusieurs chalets dont la location donne accès à des chaloupes, canots ou kayaks. Au menu plein air de la réserve :

 

Randonnée pédestre (juin à septembre)* :

  • Sentier de la Tour : tout nouveau parcours de 7 km qui enfile trois sommets depuis l’extrémité du chemin des Chalets du lac Walker jusqu’au sommet de la paroi Le Tableau. Par temps clair, on aperçoit même le massif des Chic-Chocs…nid d’aigle !
  • Sentier de la Montagne: circuit linéaire d’un peu plus de 3 km depuis le secteur des chalets du lac Walker (deux points d’entrée au sentier) qui gravit quelque 150 mètres vers un belvédère aux panoramas époustouflants.
  • Sentier de la chute MacDonald: 15 km au nord du poste d’accueil du lac Walker, un aller-retour de 1,5 km avec passerelle au-dessus d’un bassin spumescent mène à un belvédère d’où l’on peut observer le torrent se faire éjecter avec fracas du granit primordial.
  • Sentier de la montagne de la Solitude: débutant de l’autre côté de la passerelle du sentier de la chute MacDonald, brève ascension jusqu’au sommet d’un cône dégagé permettant de contempler la vallée de la rivière MacDonald et se familiariser avec son passé glaciaire.

*Il est à noter que le sentier du lac Carré est fermé cet été [2021] en raison de travaux d’entretien.

Canot-camping (juin à septembre) :

Deux circuits qui font le régal des adeptes de cette activité de plein air, avec des sections cotées de 1 à 6, s’élancent depuis la réserve faunique Port-Cartier – Sept-Îles :

  • circuit de la rivière MacDonald : 42 km en hautes eaux avec de longues sections de portage
  • circuit de la rivière aux Rochers : 10 km de haut niveau qu’on peut descendre en tout temps

 

Escalade : des parois de 200 à 300 mètres parmi les plus relevées au Québec se dressent au-dessus des lacs Walker et Pasteur. Les araignées du Club d’Escalade Côte-Nord sont une mine d’information et…d’inspiration !

 

Vélo : ce vaste territoire d’espaces naturels et sauvages recèle son lot de plaisirs et découvertes aux amateurs de bikepacking, surtout lorsque les étapes sont ponctuées ou se terminent avec de succulentes prises du jour ! Des petites boucles peuvent être conçues à partir du splendide lac Arthur. Une plus grande, épique à souhait et qui s’étire sur plus de 300 km depuis Shelter Bay, alias Port-Cartier, consiste à remonter le chemin du Parc jusqu’à la rivière Toulnustouc Nord-Est, aux limites septentrionales de la réserve, pour mettre le cap vers l’est et la rivière Sainte-Marguerite, intégrant du coup la ZEC Matimek. Le retour au fleuve s’effectue par le chemin principal de la ZEC, très peu fréquenté quoique pavé depuis plusieurs années par Hydro-Québec afin d’approvisionner les chantiers de ses barrages sur la Sainte-Marguerite dont le fameux SM3 : une cavalcade en montagnes russes de quelque 80 km ! Reste à parcourir une trentaine de bornes sur l’accotement spacieux et soyeux de la 138 jusqu’au point de départ et…célébrer l’exploit !

Par Pierre Bouchard pour le Magazine Touristique de la Côte-Nord Entre Nature et Démesure

 

Info :

Réserve faunique Port-Cartier – Sept-Îles :

https://www.sepaq.com/rf/spc/

Club Escalade Côte-Nord :

https://www.facebook.com/Escalade-Côte-Nord-2137637353121455/

 

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.