fbpx
Le blogue de Tourisme Côte-Nord | Les trésors cachés de la Côte-Nord
Découvrez de nouvelles activités sur le blogue touristique de Tourisme Côte-Nord
Blogue touristique de Tourisme Côte-Nord
8405
post-template-default,single,single-post,postid-8405,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-17.1,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive

Les trésors cachés de la Côte-Nord

Chaque région et coin de pays propose à ses visiteurs une foule d’attraits forts intéressants. Ces sites sont, la plupart du temps, bien indiqués car ils font partie des points d’intérêts touristiques majeurs. En revanche, de petits trésors, plus discrets et rarement mentionnés dans les dépliants touristiques méritent une attention.

Ces perles méconnues, hors des circuits achalandés, peuvent devenir des souvenirs impérissables. La plupart du temps gratuits et accessibles, bien protégés et d’une grande beauté, ces lieux permettent de prendre un temps pour soi, contemplatif et tranquille.

Afin de réaliser un survol de quelques-uns de ces joyaux, qui de mieux que le directeur de l’Association touristique régionale de la Côte-Nord, Paul Lavoie, pour nous confier ses secrets.

« Bien que je sois en poste depuis longtemps, il existe encore une multitude d’endroits que je ne connais pas et qui restent à découvrir », lance-t-il d’entrée de jeu.

« L’avantage de la Côte-Nord, c’est qu’elle est vaste et très riche en sites hautement intéressants. De plus, en tant que « jeune » région sur le plan touristique, il reste énormément de belles perles à mettre en évidence et à exploiter, et qui ne font pas encore partie des promotions offertes aux gens de l’extérieur. Donc, le potentiel est énorme », ajoute-t-il.

Grand amateur de plein air, M. Lavoie s’adonne à divers types d’excursions qui l’amènent à faire sans cesse de nouvelles découvertes. « Il y a plein d’endroits où je me demande si un humain y a déjà posé le pied », s’exclame-t-il un peu à la blague, tout en me précisant que sa remarque n’est pas si loin de la vérité.

À notre demande, le directeur de l’ATR nous présente en exclusivité son top 10 des petits trésors dissimulés ici et là tout au long de la côte. Il insiste toutefois sur le fait que se limiter à une dizaine lui est bien difficile et il encourage nos visiteurs à partir à la recherche des autres bijoux ne figurant pas sur sa liste.

« Ils valent tous la peine d’être vu. Je conseille aux touristes de prendre le temps de vous arrêter à chaque village, à chaque municipalité. Même si elle se trouve à l’écart de la route principale. Car partout il y a un petit sentier, une exposition naturelle, une plage, une forêt ou un site, tous exceptionnels! Discutez avec les gens, informez-vous auprès des résidents, ils connaissent leur coin de pays et pourront vous indiquer ce qu’il y a de beau à voir. Votre séjour n’en sera que plus riche. »

Le top 10 du DG

  • Nous débutons à Sacré-Cœur, situé à quelques kilomètres de Tadoussac, en direction de Saguenay. Vous y trouverez un magnifique pont couvert ainsi que la célèbre (pour les gens de la région) «Anse de roches» qui vous offre un point de vue imprenable sur le Fjord.

Photo Tourisme Côte-Nord – Yvon à l’Aventure

  • Nous voici maintenant à Forestville. Bien qu’elle soit impossible à voir à partir de la route, une incroyable plage de 10 kilomètres de long caresse les eaux du Fleuve Saint-Laurent, juste au pied d’une falaise. Tout près de la rive, vous observerez l’Île Patte de Lièvre, que l’on apercevait dans la série Toute la vérité sur l’Affaire Harry Quebert.
  • Pour les kayakistes, rendez-vous aux Îlets Jérémie, dans la municipalité de Colombier. Le décor enchanteur est rempli de superbes endroits où naviguer, le tout agrémenté d’une vie marine abondante et diversifiée.

Photo Tourisme Côte-Nord – Mélissa Rochefort

  • À Baie-Comeau, prenez le temps de parcourir le sentier de la Pointe Saint-Gilles. Sillonnez à travers la forêt, observez de nombreuses espèces d’oiseaux et respirez l’air pur des sous-bois.

Photo Tourisme Côte-Nord – Hélène Grenier

  • À l’est de Baie-Comeau, le long de la route 138, faites une halte sur le belvédère de la Baie Saint-Pancrace. Installé en hauteur, ce site offre une vue plongeante sur les gigantesques falaises environnantes, ciselées par les glaciers, ainsi que sur le majestueux Saint-Laurent.

Photo Tourisme Côte-Nord – Myriam Dupuis

  • Le secteur de Rivière-Pentecôte et celui de la Baie-des-Homards sont de superbes endroits où faire du kayak. Le panorama est à couper le souffle. Tout près de la Baie-des-Homards, il y a l’île du Grand Caoui avec son anse et un phare en plein milieu de l’île. Parole de DG, ça vaut le détour.
  • Toujours vers l’est, rendez-vous à Port-Cartier. Une superbe chute, la chute MacDonald, vous y attend. Un charmant sentier vous y conduira et vous prendrez plaisir à le parcourir, dans la fraîcheur du boisé et de la rivière que vous franchirez grâce à un joli pont de bois.

Photo Tourisme Côte-Nord – Yvon à l’Aventure

 

  • Faites un petit crochet d’à peine 5 kilomètres au nord de Sept-Îles afin de poser le pied sur le belvédère du chemin du lac Daigle. Point de vue saisissant, époustouflant… à partir d’une colline vous aurez un point de vue sur toute la baie et la ville de Sept-Îles ainsi que sur l’archipel en pleine mer.
  • Vous voici arrivé à l’entrée de la Minganie, plus précisément à Rivière-au-Tonnerre. Visible de la route, la chute du Sault Plat est superbe à voir. Un tout petit peu plus à l’est, vous ne pouvez passer à côté de la chute du Sault Blanc (notre photo). C’est un incontournable! Elle est accessible grâce à un joli sentier dont les allures du couvert végétal rappellent presque les forêts amazoniennes. Et la cascade vous réserve une agréable surprise! Vous pouvez vous assoir sous la chute et vous rafraichir par une baignade en pleine nature.

Photo Tourisme Côte-Nord – Cathérine Bégin

  • Nous achevons ce palmarès en demeurant tout près de Rivière-au-Tonnerre, plus précisément dans le secteur Sheldrake. Vous y admirerez les sept petites îles qui pointent hors de la surface des eaux du fleuve. C’est un site superbe, aménagé avec un stationnement et des tables à pique-nique. Monsieur Lavoie y a lui-même vécu une expérience inoubliable. Tandis qu’il y faisait de la plongée en apnée, un petit rorqual est passé près de lui, à une dizaine de mètres. Et lorsque l’on parle de cétacés, le terme « petit » rorqual est bien relatif!

Vous voyez, c’est cela, la Côte-Nord : une nature en pleine démesure, des découvertes à n’en plus finir, des plages et des baleines partout, le prétexte à tout bon road trip !

 

Par Daniel Naud pour le magazine touristique de la Côte-Nord Entre Nature et Démesure

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.