fbpx
Le blogue de Tourisme Côte-Nord | Le paradis de la pêche est chez nous
Découvrez de nouvelles activités sur le blogue touristique de Tourisme Côte-Nord
Blogue touristique de Tourisme Côte-Nord
8073
post-template-default,single,single-post,postid-8073,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-17.1,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive

Le paradis de la pêche est chez nous

La région regorge de lacs et de rivières frétillantes de poissons qui n’attendent que vous. Les possibilités sont nombreuses, tant sur la variété des espèces et des plans d’eau que sur le type d’expédition souhaitée.

Que vous soyez amateur ou du genre « pro », que vous désiriez l’aventure en pleine forêt par vous-même ou en vous laissant gâter par l’une de nos nombreuses pourvoiries, tout le monde y trouve satisfaction.

Le saumon de l’Atlantique

C’est connu, un chapelet de rivières à saumon parsème le territoire de la Côte-Nord. De la très accessible rivière aux Escoumins, — on y pêche en ville ! — jusqu’à la mythique Moisie et ses affluents, à Sept-Îles, qui serait un fleuve dans certains pays, le saumonier y trouvera son compte.

La Laval, à Forestville, reconnue pour ses monstres, la superbe Godbout, dans le village du même nom, la Rivière-aux-Rochers, à Port-Cartier, et ses cascades à la sortie, ainsi que l’intimidante Aguanish, près de Natashquan ne sont que quelques-unes des multiples destinations pour l’amateur du prestigieux salmo salar. Et si jamais le vent vous pousse jusqu’à l’île Anticosti, la tentation sera forte pour tenter votre chance sur les illustres rivières Jupiter et À la Loutre, toutes deux gérées par la Sépaq.

Truite mouchetée

Vu des airs, le nombre de lacs qui dessinent la Côte-Nord est incroyable. Plus de 40 pourvoiries et zecs en assurent une gestion saine et équitable. La truite mouchetée y est abondante, profitant d’un climat favorable et des eaux fraiches.

Le site internet www.pourvoiries-cotenord.com est un bon outil pour planifier votre prochaine visite. Les pourvoiries sont réputées pour leur qualité d’accueil et leurs services personnalisés.

La ouananiche et le brochet

Voici une aventure exceptionnelle en nature profonde ! En accès libre, venez pêcher un poisson unique, la ouananiche, dans un environnement démesuré, soit l’immense réservoir Manicouagan entourant l’île René-Levasseur en amont du barrage Manic-5. Tant qu’à être sur place, pourquoi ne pas y demeurer une journée de plus et tenter le requin d’eau douce ? Le brochet ! Prévoyez d’être bien équipé et osez l’expérience d’une vie !

Plus au nord, certaines rivières et réservoirs, comme celui de la Caniapiscau, regorgent de ces monstres d’eaux douces. Évidemment, il faut passer par un pourvoyeur pour organiser pareil périple, lequel nécessite un vol de brousse.

Truite de mer

Dans quelques rivières, le saumon côtoie sans animosité la truite de mer. Cette espèce garantie une pêche sportive délicate, mais très satisfaisante quand l’une d’elle daigne à gober votre mouche.

La rivière Sainte-Marguerite, qui nous arrive des Monts Valin pour se jeter dans le Saguenay à Sacré-Cœur, fait partie de ces offres alléchantes. La rivière Trinité à Baie-Trinité, qui est l’un des cours d’eau préféré de la truite de mer, avec des montaisons impressionnantes, vous donne l’opportunité de capturer de splendides spécimens de truite de mer.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.