Pour les résidents de la Basse-Côte-Nord, l’hiver est synonyme de liberté. Une fois que la glace est formée, vous pouvez vous rendre facilement en motoneige jusqu’aux villages avoisinants qui ne sont pas reliés par le réseau routier en été. Pour les visiteurs, la motoneige est un moyen grisant, commode et économique pour découvrir les nombreux villages isolés de la Côte. Plus de 455 kilomètres de pistes de motoneige balisées, entretenues par le ministère des Transports du Québec, relient Natashquan et Vieux-Fort.

Là où le réseau routier s’arrête, la Route blanche commence. S’amorce alors une expérience envoûtante pour les motoneigistes qui ne craignent pas les défis. Vous serez séduits par les majestueux paysages de glace et de neige : d’anciennes vallées glaciaires, nombre de lacs et de rivières ainsi que de multiples points de vue à couper le souffle sur le golfe du Saint-Laurent. Le sentier traverse quatorze villages de pêcheurs, dont Harrington Harbour. C’est une manière unique de découvrir la région et ses habitants, sur les traces de Jos Hébert, premier postillon qui a livré le courrier en traîneau à chien de Havre-Saint-Pierre à Blanc-Sablon en 1879, et ce, durant près de quarante ans.

Comme il s’agit d’un endroit éloigné, planifiez votre expédition avec soin. Vérifiez les conditions des pistes avant de partir. Habillez-vous chaudement, déplacez-vous en groupes et apportez le matériel de survie approprié.

Consultez les conditions de sentiers de la Route blanche.