Incluant: Kegaska, La Romaine, Chevery, Harrington Harbour, Tête-à-la-Baleine, Vieux-Fort, Rivière-Saint-Paul, Middle Bay, Brador, Lourdes-de-Blanc-Sablon, Blanc-Sablon

La Basse-Côte-Nord, de Kegaska à Blanc-Sablon, qui se déploie sur près de 375 km de littoral, possède un charme vivifiant au cœur de paysages fascinants. Ses villages sont souvent déposés à vif entre les rochers et la mer, dans un décor découpé par une myriade de baies, d'anses et de rivières. On y accède principalement par la mer, avec le N/M Bella Desgagnés de la compagnie Relais Nordik, par avion ou par un traversier à partir de l’île de Terre-Neuve. Les plus aventureux s’y rendent par la longue route isolée de l’arrière-pays nordique, passant de Baie-Comeau (par la route 389) au Labrador terre-neuvien (par les routes 500 et 510). Cette vaste région est habitée par des anglophones, descendants des familles originaires de Terre-Neuve venues s’établir sur la Côte-Nord à la fin du 20e siècle, des francophones et des Innus. Il s’agit d’un secteur spécialement reconnu pour son impressionnante concentration de sites archéologiques, particulièrement autour de Blanc-Sablon. Depuis 2013, la route 138 dépasse les limites de Natashquan et permet de découvrir le premier village de la Basse-Côte-Nord, soit Kegaska. De plus, à l’extrémité est de la Côte-Nord, un tronçon de 82 km de la route 138 relie les petites localités situées entre Vieux-Fort et Blanc-Sablon.

© N. Rivard
© N. Rivard
© N. Lafleur
Activités en Basse-Côte-Nord